Dune blanche

Dune blanche et plage des écardines.
Dune blanche et plage des Ecardines.

Caractérisée par la couleur jaune clair du sable, elle est toujours en mouvement. L’oyat la fixe de manière naturelle. Dans certains endroits l’homme organise des plantations, pour limiter les déplacements et l’érosion due au vent. L’oyat est la plante typique de la dune blanche, mais il est accompagné de quelques autres plantes capables de résister aux embruns et de se développer sur ce sol en voie de stabilisation.

Dune blanche et plage des Ecardines.
Dune blanche et plage des Ecardines.

Le cordon de dunes littorales a une fonction très importante de protection de l’arrière pays et des polders. C’est lui qui empêche la mer de se répandre dans les terres proches qui sont bien souvent en dessous du niveau de la haute mer. La dune blanche qui matérialise la limite de l’estran est appelée dune bordière. C’est elle qui est particulièrement surveillée lors des tempêtes.

Voici les plantes que vous rencontrerez sur la dune blanche :

Dune blanche et dune à fourrés.
Dune blanche et dune à fourrés.

L’élyme des sables
L’euphorbe maritime
Le cirse lancéolé
Le liseron soldanelle
L’onagre
L’oyat
Le panicaut maritime
Le pavot cornu
Le séneçon jacobée