Jeu des 7 familles

Voici un jeu de 7 familles revu et adapté au platier où l’on peut rencontrer 7 milieux et biotopes différents. Pour les découvrir, nous vous proposons de construire votre jeu à expérimenter en famille ou entre amis, après ou avant une sortie sur le terrain.

Rien de plus simple, mais vous devrez commencer par un peu de travail manuel.

Vous téléchargez les 7 (+1 pour la liste) fichiers en cliquant sur chaque vignette de 6 cartes, vous les imprimez sur un bristol léger, vous découpez les cartes et puis vous voilà presque prêt pour jouer. En effet pas de père, grand-père, etc…, ici, mais des noms de plantes, d’animaux ou de coquillages.

Pour les connaître il vous faut la liste à disposition et donc en imprimer une ou deux pour les donner aux joueurs.

La famille de l'estran - plageLa famille de la dune embryonnaireLa famille de la dune blanche

Estran - Plage

Estran - Plage

Estran - Plage
La famille de la dune griseLa famille de la dune à fourrésLa famille des prairies humides

Estran - Plage

Estran - Plage

Estran - Plage
La famille des vasièresLa liste des éléments

Estran - Plage

Estran - Plage

Les éléments présents dans la liste sont souvent emblématiques, mais pour autant leur choix laisse des “oubliés”. Il ne s’agit pas d’être exhaustif, mais de donner envie d’en savoir plus sur la nature au platier.

Opération OSPAR

OSPAR, curieux nom pour une opération de surveillance des déchets marins sur le littoral. Il provient de la convention Oslo-Paris signée en 1998 pour la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-Est.

Si au départ, l’action s’appuyait sur la convention, aujourd’hui elle s’inscrit aussi dans une directive européenne, la DCSMM (Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin), qui demande aux Etats membres de l’Union européenne d’atteindre le bon état écologique de leurs eaux marines en 2020. Elle a gardé le nom OSPAR mais en fait elle s’appuie désormais sur un protocole OSPAR/DCSMM.
L’action vise à “mieux connaître pour mieux agir” au sujet des déchets retrouvés en mer et dont une grande partie revient sur les plages. Il s’agit de quantifier et d’identifier les sources et les voies d’entrées.

Opération OSPAR
Collecte des déchets sur la plage

Pour la France, c’est le CEDRE (centre de documentation , de recherche et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux) de Brest qui coordonne le projet. Pour mener à bien le suivi, le CEDRE s’appuie sur un réseau de partenaires sur l’ensemble du littoral de la mer du Nord à l’Aquitaine. Pour ce qui concerne la mer du Nord, les opérateurs locaux sont l’association ADEELI – CPIE Flandre Maritime (site des Ecardines à Oye-Plage) et l’association ADELE (site de Zuydcoote) qui peuvent compter sur de nombreux bénévoles.

Opération OSPAR, points de collecte.
Opération OSPAR, points de collecte.

Pour fiabiliser le recueil des données, un protocole commun est défini. La collecte et le tri doivent s’effectuer 4 fois dans l’année, une fois par saison, sur la même section de 100 m de plage sur la largeur de l’estran. Ensuite les déchets collectés font l’objet d’un comptage et d’une classification à partir d’une liste normalisée.

Tri des déchets dans le cadre du protocole  OSPAR/DCSMM.
Tri des déchets dans le cadre du protocole OSPAR/DCSMM.

Initiée dès 2010, c’est depuis 2019 que le platier a intégré la liste des points de collecte qui sont plus d’une centaine sur le littoral européen. La portion de plage choisie, au bout de la plage des écardines (inscrite “Escardines” dans l’opération), correspond au cahier des charges car elle n’est pas soumise à un nettoyage excessif qui invaliderait la collecte et de plus elle garantit un accès facile et sûr.

Opération OSPAR, point de collecte des déchets.
Opération OSPAR, point de collecte des déchets.

A chaque collecte, un appel à volontaires est lancé. Les mesures sanitaires liées au COVID en ont cependant limité le nombre, cette année 2020. Au delà de l’aspect scientifique, l’opération permet de sensibiliser le public et les bénévoles aux problématiques de la place du plastique dans nos vies et à celles des déchets générés par notre société de surconsommation.

Déconfinement

Depuis le 15 mai le platier est de nouveau ouvert au public. Seuls les observatoires restent fermés jusqu’à nouvel ordre. Tous les chemins sont ouverts.

Sentier vers la plage.
Sentier vers la plage.

De la discrétion est attendue de la part des visiteurs et promeneurs dans la mesure où les occupants habituels, les oiseaux, mammifères, amphibiens,.. bref, tout ce qui est à poils et à plumes et qui vit au platier a vécu notre période de confinement comme un grand moment de tranquillité. Nos retrouvailles avec le platier vont se traduire pour les animaux par une période de stress intense.

Panneau Gravelots en danger.
Panneau Gravelots en danger.

En particulier, des gravelots nichent sur le haut de la plage du casino. Il est impératif de suivre les chemins balisés pour éviter tout dérangement. L’accès à la plage du casino se fait soit par la gauche ou par la droite, mais surtout pas en allant droit devant à la sortie du parking.

Panneau chien.
Panneau chien.

Les chiens en laisse sont autorisés sur les sentiers balisés. Les laisser divaguer librement perturbe la vie sauvage.

Sentier ombragé.
Sentier ombragé.

Enfin, prudence car le COVID circule toujours, prenez soins de vous et de vos proches en respectant les gestes barrières qui sont toujours d’actualité.

Merci de votre compréhension.