Azuré de la bugrane.

Azuré de la bugrane.
Azuré de la bugrane, femelle..

L’azuré de la bugrane aussi appelé argus bleu est un papillon relativement commun au platier. Vous pourrez le rencontrer à la belle saison dans les espaces où la végétation est basse. Le bord de plage ou la dune arbustive ne l’intéressent pas. Il préfère les prairies où il pourra trouver les plantes sur lesquelles la femelle déposera ses œufs et qui serviront de garde manger aux chenilles. Le régime des chenilles est exclusivement composé de fabacées (ex légumineuses) : lotier, luzerne trèfle, bugrane,… Au platier la bugrane et le lotier sont très présents dans les prairies, cela explique la présence de l’argus.

Au hasard de vos promenades vous pourriez vous dire qu’il existe deux espèces de papillons qui se ressemblent beaucoup, l’un bleu et l’autre marron. En fait il s’agit du mâle (bleu) et de la femelle (marron). Le dimorphisme sexuel est très prononcé. Le dos de la femelle peut être plus ou moins irisé de quelques reflets bleu selon les individus. Un jour de chance vous pourriez même assister à un accouplement.
L’azuré affectionne les perchoirs un peu élevés tels des épis de poacées et s’y pose fréquemment la tête en bas.

Azuré de la bugrane.

Ce lépidoptère aux couleurs délicates est connu sous de nombreuses appellations : argus bleu, azuré de la bugrane, azuré d’Icare, icare, lycène Icare, argus Icare.
Les héros de la mythologie grecque ont particulièrement inspiré certains de ces noms. Argus est connu pour être doté de cent yeux, cela renvoie aux multiples taches colorées situées sur les bords des ailes. Icare quant à lui s’est brûlé les ailes en approchant de trop près le soleil.

Azuré de la bugrane.
Azuré de la bugrane.

Comme ne l’indique pas son nom anglais : commun blue, l’argus bleu voit sa côte baisser. Il a été inscrit en 2013 sur la liste rouge des espèces protégées avec la qualification de préoccupation mineure.
Il est largement réparti en Europe jusqu’à 2000 m d’altitude et vient d’être signalé au Canada comme espèce nouvelle en 2005.

Références :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Argus_bleu
L’argus bleu sur les fiches du Museum d’Histoire Naturelle
https://inpn.mnhn.fr/espece/listerouge/FR/Rhopaloceres_Metropole_2012

Azuré de la bugrane.
Azuré de la bugrane.