Argousier

Baies d'argousier.
Baies d’argousier.

Originaire d’Europe et d’Asie, l’argousier (Hippophae rhamnoides) appartient à la famille des Eléagnacées. C’est un petit arbre épineux aux branches gris-brun, haut de 1 à 3 m. Il se développe en gros buissons impénétrables, ses épines sont redoutables. Les feuilles sont caduques, alternes, simples, brièvement pétiolées, lancéolées, gris-vert à la face supérieure et gris argenté à la face inférieure. Il est dioïque, c’est-à-dire qu’il y a des plants mâles et des plants femelles. Les fleurs unisexuées sont jaunâtres. Les fleurs mâles sont réunies en petits chatons, les fleurs femelles sont solitaires. Les fruits (drupes) orange sont ovoïdes et ont un noyau dur qui contient la graine. Ils apparaissent en automne et restent sur les branches dépouillées, servant de garde manger aux oiseaux pendant l’hiver. Ils sont extrêmement riches en vitamines C et E, carotène, acides aminés et minéraux.

Argousier.
Argousier.

Cet arbuste, qui fleurit en avril ou en mai, se plaît aussi tout particulièrement dans le sol sableux du bord de mer. Il est peu exigeant, pourvu qu’il ait du soleil et que le sol contienne du calcium. Mais il ne supporte pas la concurrence et ne peut se développer à l’ombre d’autres arbres. On le trouve souvent parmi les cailloux au bord de torrents, dans les endroits pierreux et arides, depuis la mer jusqu’à la montagne. Il résiste bien aux milieux pollués et peut prévenir l’érosion des sols.

Chenilles du cul-brun.
Chenilles du cul-brun.

Au platier, l’argousier est régulièrement envahi de “nids” soyeux de chenilles. Il s’agit des chenilles du bombyx cul brun, qui donneront un petit papillon de nuit blanchâtre. Attention, on ne touche pas ! Les chenilles sont couvertes de poils particulièrement urticants.

Pratiquement toutes les parties de l’argousier sont utilisées : baies, graines, feuilles et écorce dont on tire huile, jus et extraits. Plus de 200 produits différents sont fabriqués à partir de l’argousier, dont des produits pharmaceutiques, des produits cosmétiques, des tisanes, des aliments pour animaux, des boissons santé pour sportifs, des aliments (confitures et gelées), des boissons, des teintures, des friandises, des liqueurs. Il n’en a pas toujours été ainsi : le nom scientifique de la plante (hippophae) vient du grec et signifie tue-cheval, les Anciens considéraient le fruit comme toxique. Le bois, très dur a aussi été utilisé pour réaliser des petits objets tels des pipes.

En Chine, on fabrique des boissons à partir de la baie. Elles étaient même le “breuvage officiel” des athlètes chinois lors des Jeux Olympiques de Séoul. En URSS, le fruit faisait partie du régime des cosmonautes et on en a fait une crème protégeant contre les radiations cosmiques.

Bryone sur argousier.
Bryone sur argousier.

Attention cependant, tout ce qui est rond et rouge dans un buisson d’argousier n’est pas à coup sûr le fruit de ce dernier – qui d’ailleurs tire sur l’orangé – . La bryone peut, avec ses fruits rouges et toxiques tromper le promeneur non averti qui en sera quitte, en cas d’ingestion, au mieux pour des dérangements intestinaux, au pire des douleurs abdominales violentes et des lésions bucco-pharyngées…

Sources et pour aller plus loin :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Argousier
– Encyclopédie des plantes alimentaires, 700 espèces, Michel Chauvet, Belin 2018.