Ail des vignes

Ail des vignes.
Ail des vignes.

Avec son petit bonnet sur la tête, l’ail des vignes attirera votre regard de promeneur curieux de nature. Pas encore de vignes au platier, mais en revanche l’ail des vignes est bien présent. On peut l’observer à divers endroits. Une station assez importante vous attend aux alentours du panneau d’information EDEN 62 au départ du platelage plage du casino. Commun dans les vignes et les champs, il se rencontre aussi dans les jardins. Au platier, le sol sablonneux lui convient très bien. La floraison intervient entre juillet et septembre.

Ail des vignes.
Ail des vignes.

La tige peut atteindre 80 cm. Cependant tant que l’inflorescence et les bulbilles ne sont pas présentes, la plante reste discrète et peut passer inaperçue parmi les herbes. Son identification est assez aisée. Les feuilles glauques sont rondes, elles sont très ressemblantes à celles de la ciboulette. La forte odeur d’ail quand elles sont frottées entre les doigts lève tout risque de confusion. Autrefois, quand les vaches allaient encore aux champs… sa présence était redoutée car il était connu pour donner un mauvais goût au lait de celles qui en avaient consommé.

Ail des vignes.
Ail des vignes.

La tige peut atteindre 80 cm. Cependant tant que l’inflorescence et les bulbilles ne sont pas présentes, la plante reste discrète et peut passer inaperçue parmi les herbes. Son identification est assez aisée. Les feuilles glauques sont rondes, elles sont très ressemblantes à celles de la ciboulette. La forte odeur d’ail quand elles sont frottées entre les doigts lève tout risque de confusion. Autrefois, quand les vaches allaient encore aux champs… sa présence était redoutée car il était connu pour donner un mauvais goût au lait de celles qui en avaient consommé.

Ail des vignes.
Ail des vignes.

Ce petit ail peut être consommé. Les feuilles, les bulbilles et le bulbe ont un usage condimentaire comme l’ail cultivé. Ils apportent une forte saveur d’ail aux plats.

Ail des vignes.
Ail des vignes.